Santé et qualité de vie au travail, quel constat en 2019?

collaborateurs qui effectuent un travail collectif

 

La qualité de vie au travail ainsi que l’hygiène de vie demeurent deux piliers fondamentaux au succès d’une entreprise, mais surtout à la motivation et l’engagement des employés.

 

En se référant au rapport global de l’étude Malakoff Mederic Humanis 2019, on peut déjà en ressortir plusieurs points intéressants.

 

À propos de l’ambiance de travail et de la reconnaissance

 

En règle générale, si l’on devait une note sur la qualité de vie au travail, celle-ci serait 6,6/10.

 

Ambiance au travail

 

De nombreuses études démontrent qu’un salarié heureux au travail est 12 % plus productif que son collègue qui ne l’est pas.

 

Cela se vérifie notamment dans les startups où l’on retrouve une ambiance agréable et un bien-être qui portent les employés vers un accomplissement de soi, tant sur le plan personnel que professionnel.

 

En matière de fatigue psychique qui reste le 1er facteur d’absentéisme au travail, 54 % des salariés se disent en souffrir quand près de 70 % d’entre eux sont victimes de pression psychologique et trouvent leur travail nerveusement fatigant.

 

53 % d’entre eux estiment ne pas dormir suffisamment et près de 83 % souffrent de troubles de sommeil avec des répercussions sévères ou légères sur leur travail.

 

Une bonne ambiance en entreprise participe à l’amélioration des compétences.

En effet, il est toujours plus agréable et plus simple de travailler avec optimisme et dans la bienveillance.

 

C’est ce que 52 % des salariés affirment comme élément dominant, devant la reconnaissance au travail (45 %) puis la rémunération (42 %).

 

La reconnaissance de chacun

 

De même, la reconnaissance est une question cruciale qui revient souvent sur les lèvres des salariés.

 

C’est un levier très puissant de l’engagement dans le travail, un déficit de reconnaissance peut rapidement causer de la démobilisation, du mal-être et entrainer une contre-performance productive.

 

Lien avec l’entreprise

 

Les relations sociales au sein d’une entreprise assurent également le bon fonctionnement de celle-ci.

 

Ce lien social avec l’entreprise participe activement au bien-être de chacun et à une atmosphère propice au travail.

 

Concrètement, même si 71 à 74 % se disent contents de travailler dans leur entreprise, ils sont tout juste 63 % à être prêts à recommander leur entreprise à un proche.

 

Il convient que les chefs, les dirigeants et les managers prennent en compte les attentes auxquelles répondre et les réalités à faire évoluer.

 

Ensuite, c’est au tour des office managers de faire en sorte que les relations dans l’entreprise soient au beau fixe pour tout le monde.

 

Ces professionnels doivent se montrer polyvalents, être force de communication, d’organisation et de propositions tout en restant le plus réactif possible.

 

Entreprises engagées pour le bien-être des employés

 

Pour que les employés bénéficient d’un vrai bien-être en entreprise, il importe de redonner du sens au travail.

 

Pour éviter ce que l’on nomme le « brown-out » qui se traduit par une baisse de tension et d’attention au travail, il est essentiel que chacun se sente considéré pour s’investir de lui-même dans ce qu’il entreprend.

 

L’objectif est tout simplement de donner la conviction à chacun qu’il travaille à un projet commun avec des objectifs précis et des échéances claires.

Le travail collaboratif replace l’employé au cœur du processus de création. C’est l’occasion pour chacun de montrer son talent et d’apporter sa pierre à l’édifice.

 

Enfin certaines activités permettent de lutter contre le stress et d’apporter un véritable bien-être aux salariés :

  • 52 % des employés estiment qu’il est bon de faire du sport pour éliminer le stress
  • 63 % pensent qu’il faut apprendre à équilibrer les temps de vie 
  • 14 % sont prêts à pratiquer la méditation et 11 % le yoga en entreprise.